Qui suis-je ?

Je me présente

Je  m’appelle Fanny Marconi, passionnée depuis ma plus tendre enfance du monde animal, j’ai décidé après l’obtention de mon Bac STAV, de faire de ma passion mon métier. C’est ainsi qu’en 2009, je me suis lancée dans des études de comportementaliste canin et félin. Je me suis ensuite spécialisée dans l’éducation canine, en méthode positive. Depuis 2014, je propose également des services de gardes d’animaux à votre domicile.

J’ai trois chiens qui peuvent m’accompagner et ainsi participer à la socialisation des autres chiens lors des balades canines, des cours d’éducation, de gardiennage …. Mes trois associés se prénomment : Merlin (Jack Russell de 7 ans), Lila (croisée caniche et York de 3 ans) et Mimosa (croisée terrier de 2 ans).

J’exerce mon activité sur Vaison la Romaine et aux alentours, dans un rayon de 25 km.

Une histoire de chien

Je vais vous raconter mon histoire avec mes chiens, de mon premier chien Didji à ma petite dernière Mimosa.

Didji

Mon aventure canine a débuté en 2008, avec l’arrivée dans la famille de Didji, mon premier chien. J’avais 17 ans et très peu de connaissance dans le comportement canin. Didji était un chien chinois à Crête, il avait 6 mois quand je l’ai adopté. Il nous a quitté le 8 novembre 2016, à la suite d’un cancer. Pour un premier chien où il a fallu tout apprendre pour l’éduquer, Didji n’a pas été dès plus facile. Il était réactif humain. Ce comportement a entraîné toute une série de problèmes éducatifs : comme le rappel, faire venir des invités à la maison, saluer quelqu’un de près dans la rue … Pour comprendre ce comportement, il faut savoir que Didji a grandi jusqu’à ses 6 mois, dans un environnement pauvre en stimulation. Il a grandi au sein d’une meute de chien, livré à lui-même et avec peu de contact humain.

En dehors de ces problèmes, c’était un chien formidable. Plein d’amour avec sa famille. Il n’a jamais tiré en laisse et fait de bêtise à la maison. Il s’entendait bien avec ses congénères et les autres animaux qu’il côtoyait (chats, rongeurs).

Malheureusement Didji nous a quitté avant que je me spécialise dans le comportement canin et notamment dans ce genre de problématique.

Merlin

En 2012, Merlin, mon Jack Russell, est venu agrandir la famille, il avait 2 mois. Merlin m’a beaucoup appris dans mon métier d’éducateur. Lors de ses premières « vraies » sorties à l’âge de 3 mois, il avait tendance à hurler quand nous croisions un autre chien en laisse, et parfois certains humains. Par ces situations, je m’étais rendue compte d’une chose : je le surprotégeais beaucoup trop. Et oui, ça peut arriver souvent quand on a des petits chiens. J’ai donc fait un travail sur moi même et travaillé Merlin. Ainsi, on a évolué tous les deux.

Aujourd’hui, Merlin est très bien dans ses pattes. Il n’est plus réactif en laisse et communique très bien avec les autres chiens. Il s’entend et cohabite sans problème avec les chats, les poules et les lapins de la maison. Et oui Merlin est un Jack Russell très calme, avec un instinct de chasse absent. Avec les humains, il est plutôt distant et indépendant. Ce qui est un comportement idéal vu sa sensibilité et sa méfiance qu’il pouvait avoir envers les humains. Il peut même parfois aller vers certaines personnes pour avoir une caresse ! Merlin n’est pas un gros joueur avec ses congénères, mais il adore jouer à la balle, ainsi qu’à des jeux de recherche en cachant des friandises.

On a une très belle complicité. Grâce à lui j’ai grandi en confiance et en compréhension sur l’importance et l’influence de l’état émotionnel du maître sur le comportement du chien.

Lila

En 2017, je suis allé à la SPA pour adopter Lila. Elle avait 5 mois. Elle avait été abandonnée dans la rue.

Lila est une chienne formidable, qui adore apprendre et travailler. Tellement plein d’entrain qu’il a surtout fallu lui apprendre à se canaliser ! Comme beaucoup de jeune chien, elle mordillait et sautait beaucoup, elle adorait détruire les chaussures et n’était pas encore propre. Elle aboyait aussi sur les autres chiens en laisse. Aujourd’hui, elle a 3 ans, comme Merlin, elle peut m’accompagner de partout. Et comme celui-ci également, elle adore jouer à la balle ! D’ailleurs, grâce à elle, Merlin a appris à partager des parties de jeu et à jouer à la balle à deux sans conflit.

Sociable et calme, Lila est une excellente associée en séance d’éducation.

Mimosa

L’année dernière, le 19 mai 2019, Mimosa, ma petite dernière, est arrivée d’Espagne. Elle a vécu un véritable enfer. En effet, elle a dû apprendre à survivre pendant ses deux premières années dans la rue. Elle a été brûlée sur la tête et était destinée à être gazée ! Mimosa a été sauvée vers le 20 mars 2019 par l’association Lévriers sans Frontières. Elle n’avait jamais vécu dans une famille jusqu’à son arrivée dans notre foyer.

C’était donc une petite chienne qui se demandait ce qui se passait au moment même où on l’a mise dans mes bras. Mais elle a très vite compris que nous étions là pour l’aimer et lui offrir une vraie vie de chien. Au fils des mois, nous découvrons une petite chienne très affectueuse. Progressivement, elle prend confiance en l’humain et elle a noué de belles relations avec plusieurs chiens.

A ce jour, deux petits points sont encore à travailler. A savoir sa confiance envers les chiens inconnus et le faite de monter en voiture. Son voyage d’Espagne en France lui a laissé le mal des transports.